Augmentation nette du temps passé en famille, augmentation de l’activité physique et du temps consacré à la lecture, amélioration du vivre ensemble, le défi est jugé significativement utile par la grande majorité des enfants et la très grande majorité de parents qui ont répondu.

Suite au Défi 10 Jours Sans Écrans collectif de mai 2019, un questionnaire avait été publié auprès des élèves, des parents et des professionnels. Celui-ci a fait l’objet de 131 soumissions validées (doublons éliminés) de 59 parents, 64 enfants, 4 professionnels, de plus de 10 structures différentes identifiées : Urruña San Frantses Xabier, Basaburuko Ikastola, Bayonne crèche municipale Saint Esprit, Baiona Hiriondoko Ikastola, Barinque école primaire, Hazparne Santa Teresa, Audaux école primaire, Larzabale Oztibarreko Ikastola, Arthez de Béarn école Saint Joseph, Bugnein école primaire, et 2 autres (non précisé).

En voici les éléments les plus significatifs

Utilité du défi

  • 76 % des enfants et 92 % des parents trouvent l’expérience significativement utile (« assez utile » ou « très utile »), contre 15 % « peu utile » et 8 % « inutile » chez les enfants.

Vivre ensemble

  • 31 % des élèves trouvent qu’ils étaient de meilleure humeur durant ces 10 jours. 38 % des parents l’ont également observé.

A la maison :

  • 69 % des enfants des parents disent avoir passé plus de temps avec leurs parents durant le défi. 64 % des parents disent avoir passé plus de temps avec leurs enfants.

  • 49 % des élèves ont observé une diminution des paroles méchantes à la maison.

  • 46 % des enfants et 47 % des parents observent une diminution des disputes à la maison, d’après 34 % des parents c’est le cas également pour les disputes entre frère et sœurs.

  • 42 % des enfants disent avoir fourni plus d’aide à la maison, 34 % des parents l’observent également.

  • 35 % des enfants (28 % des parents) disent avoir fourni plus d’aide aux frères et sœurs.

A l’école :

  • 58 % des élèves ont constaté une diminution des paroles méchantes à l’école.

  • 47 % des élèves constatent une diminution des disputes entre élèves (pour 22 %, la baisse est significative).

Activités pratiquées pendant le défi :

  • 48 % des élèves disent avoir fait plus de sport et d’activité physique, observation corroborée par 42 % des parents.

  • 34 % des enfants disent avoir lu plus souvent (observé par 48 % des parents).

  • 24 % des enfants notent une amélioration dans la qualité des devoirs.

Santé et bien-être :

  • 24 % des enfants disent s’être couché plus tôt.

  • 23 % trouvent une amélioration dans les habitudes alimentaires.

Après le défi:

  • 67 % des enfants disent que depuis le défi (quelques jours à quelques semaines après), leur consommation télé et jeux vidéos a diminué (un peu, assez ou beaucoup).

  • Suite au défi, 95 % des parents souhaitent aider les enfants à limiter le temps d’écran à 5 h 00 par semaine.

  • 71 % des enfants et 98 % des parents souhaitent que le défi soit reconduit, majoritairement chaque année.

Télécharger tous les résultats :